Art, Verso

Tour&Taxis Park par Bureau Bas Smets

bs_009-1

bs_015 bs_042 bs_048-1 bs_104

Le site de Tour et Taxis est la plus grande réserve foncière de Bruxelles et son développement concentre nombre d’enjeux pour le développement du nord de la ville. Sous le feu des projecteurs, la rénovation de ses anciennes infrastructures et la construction des nouvelles ont peut-être éclipsé les travaux paysagers plus discrets, mais non moins importants qui transforment peu à peu le site. Il s’y déploie en effet un impressionnant espace vert: le plus grand parc construit à Bruxelles depuis le 19e siècle. Inauguré en mai 2014, il a est le fruit de travaux réalisés par les paysagistes du Bureau Bas Smets.

Par Julie De Bruyne et Jean-Sébastien de Harven. Photos Oskar.

Le tracé et le dessin du parc trouvent leurs origines dans l’observation de l’organisation spécifique du tissu bruxellois et de sa topographie. La vallée de la Senne est complétée par une série de vallées secondaires formées par un ensemble de ruisseaux affluents. Alors que les espaces verts et les parcs de la ville semblent dispersés, ils sont en réalité reliés entre eux par ces vallées au sein d’un réseau. Le bureau Bas Smets envisage que le paysage puisse devenir un acteur privilégié du développement urbain par le renforcement de ces liens entre espaces verts. Cette démarche est à situer dans une réflexion globale florissante sur les manières de penser la ville, et sur les relations qu’entretiennent l’environnement naturel et le bâtit. Pour preuve, la première Biennale du paysage urbain bruxellois se tenait cet automne. À cette occasion, Bas Smets assurait le commissariat de l’exposition « l’invention du paysage » à Bozar et nous y faisait redécouvrir le paysage urbain bruxellois existant, nous invitant à en découvrir les images futures.

Le site de Tour et Taxi était autrefois une desserte ferroviaire importante. Le parc s’étale suivant les anciennes lignes qui reliaient la place Bockstael au canal. Le parc se développe donc tout en longueur, reliant la place Emile Bockstael à l’entrepôt royal du site de T&T. Ainsi, Tour&Taxis intègrent désormais le maillage vert du « paysage exemplaire » bruxellois.

Le paysage évolue et se transforme dans des temporalités qui lui sont propres. Le parc de T&T pensé en plusieurs phases, est à ce titre significatif. Des suites de l’ancienne exploitation du site, la pente naturelle de la vallée avait été déblayée, ce qui rendit, entre autres ses terres imperméables et très pauvres en nutriments. Des pentes douces ont été recréées et des arbres pionniers à croissance rapide ont été plantés. D’ici l’achèvement du développement des infrastructures du site, leur rôle est d’oxygéner la terre, la rendre perméable et d’apporter des nutriments au sol par la décomposition des feuilles. Alors ils laisseront place aux essences définitives, le paysage évoluera et laissera petit à petit apparaître sa structure à l’image des grands parcs historiques de Bruxelles.

Architecte Paysagiste/ Bureau Bas Smets www.bassmets.be
Brussels Urban Landscape Biennial www.bulb.brussels

 

bs_023 bs_057

bs_078 bs_089

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *