Les premières fois de bb

Art

Nous avons demandé à Benoît Béthume, notre Monsieur Cover n°1, de jouer le remake d’une production issue de son talentueux bouquin “Mémoire Universelle”. Il revient alors sur ses terres d’origine dans la région de Gembloux avec son amie Anne-Catherine Lacroix derrière le pola, pour se remémorer ses toutes premières fois. Séquence émotion !

Pola 1
Par Marie Hocepied.
Photos Anne-Catherine Lacroix.

Pola 1 _ Première boîte de nuit. Le Sinatra, Sombreffe.
Quand j’étais petit (8/9 ans) mes parents aimaient recevoir chez eux le week-end , les soirées se terminaient souvent au Sinatra sur la grand route pas loin de la maison. Comme j’étais le seul enfant, ils m’emmenaient avec eux, me posait sur la banquette avec un jus d’orange ou un coca. Je me souviens de quelques danses endiablées de mes parents, des stromboscopes et de One-hit wonder qui a bercé mon enfance … et que je trouvais ça ridicule de danser ; j’ai totalement changé d’avis quelques années plus tard !

Pola 2 _ Première fois que j’ai vu un ovni, Corroy-le-château.
En me promenant en vélo dans ma rue vers 10 ans , j’ai aperçu un “ovni” (c’était à l’époque de X-files), j’étais persuadé qu’il venait pour moi, je ne sais pas trop pourquoi, j’ai déposé mon vélo et suis resté planté à le regarder. Je rêvais sans doute d’un “ailleurs” … je l’attends toujours ! Au bout d’une demi-heure, je suis rentré bredouille et triste à la maison.

Pola 3 _  Premier sport, football Club d’Onoz, Onoz.
Mon père, en échange d’un jouet, m’avait plus ou moins obligé à faire du football. Je suis donc rentré dans le petit football Club dont il est toujours administrateur. Au bout de quelques semaines, c’est lui-même qui me demanda d’arrêter, je ne sais plus si j’ai reçu le jouet en question …

Pola 4 _  Premier boulot, Match, Gembloux.

A 16 ans , j’ai commencé à travailler tous les étés. Mon premier employeur fut le supermarché Match où j’étais caissier. Un vrai bonheur; si je devais changer de métier, je pourrais tout à fait m’y replonger. Scanner, mémoriser les codes pour les légumes, taper rapidement sur les touches de la caisse, communiquer avec les clients, changer de caisse, … ça me vidait la tête. J’ai ensuite travaillé au statistiques, à la poste et en boîte de nuit au vestiaire … et comme “madame pipi”.

Pola 5 _  Première fête, Corroy-le-Château.

Vers 14 ans, j’ai pu inviter des amies à la maison, comme mon école était loin de ma maison, on avait prévu de faire une “pyjama party” dans la cabane de jardin de mon père. On avait installé deux matelas, des couettes, on a bu du Passoa, on s’est raconté nos vies  et on s’est déguisé. On avait un peu peur, on entendait des bruits. Grelotant, vers 2h du matin, on a fini par gratter à la porte de la maison pour se réchauffer dans ma chambre. J’ai en fait toujours eu très peur de cet endroit sombre et de la sapinière qu’il borde, je ne comprends toujours pas d’où m’est venu cette idée bizarre.

Pola 6 _ Première humiliation publique , Hotel Les 3 Clés , Gembloux.

Invité à une fête de communion, tous les enfants se sont retrouvés pour jouer dans la plaine de jeu de l’hôtel . Un des enfants présents a alors lancé l’idée de remonter le tobogan à l’envers. Tout le monde s’y est mis avec beaucoup de joie, … sauf moi qui n’y suis jamais arrivé et suis retourné à table en colère prétextant un mal de ventre.

Mémoire Universelle, Oh l’amour ! , de Benoît Béthume, éd. Art Laconti, www.memoireuniverselle.com . En vente chez Hunting and Collecting et Filigranes.

Pola 6