Évasion, Verso

Le Londres de Daphne Velghe

LV_Voyage_Velghe

Partagée entre New York, Londres et Anvers, la jeune mannequin belge Daphne Velghe (qui pose pour M.A.C, Dior, Natan, Jean Paul Lespagnard, …) de l’agence Dominique Models pose ses valises le temps d’une rencontre pour nous parler de son amour pour Londres. Objets souvenirs glanés là-bas et check in -avec cityguide Louis Vuitton- ici.

Interview Marie Hocepied. Gif Oskar.

Voyageuse dans l’âme ? Être sur la route et découvrir de nouvelles choses a toujours été quelque chose de très excitant pour moi, mais il m’a fallu un certain temps pour apprendre à voyager en solo. L’idée même d’être seule dans un endroit inconnu m’effrayait car cela nous oblige à sortir de notre zone de confort. Aujourd’hui, j’ai vraiment appris à apprécier ça. Mon esprit est plus ouvert à la nouveauté et j’essaye vraiment de m’imprégner de tous les aspects d’un nouveau lieu en dégustant de la nourriture locale et en essayant de comprendre au mieux la culture. Voyager est aujourd’hui une dépendance. Autant j’adore rentrer à la maison pour recharger mes batteries, autant je suis toujours à la recherche d’une nouvelle aventure.

Pourquoi Londres ? Londres est le premier voyage que j’ai fait sans mes parents. Je devais avoir quatorze ans. Chaque été, j’y  prenais des cours de danse avec des amis durant une ou deux semaines. Je suis tombée amoureuse de son énergie. Ce n’est pas seulement un endroit où je travaille !  Londres est pour moi un melting pot de sous-cultures qu’on peut découvrir en flânant de quartiers en quartiers.

À côté de cette diversité, j’adore l’anglais d’Angleterre et je pense que les gens ont un excellent sens de l’humour.

Ton dernier trip à Londres, c’était pour ? La dernière fois, c’était en septembre pour la Fashion Week. Pendant cette période, c’est la folie totale, je switch entre castings, séances d’essayage et défilés. Mais l’adrénaline est incroyable. D’ailleurs, j’y retourne pour les défilés automne / hiver la semaine prochaine !

En solo, en duo ou en tribu ? Même si j’adore découvrir une ville par moi-même, pendant mon temps libre, je préfère y aller avec des amis. C’est une dose d’énergie supplémentaire !

Ton quartier de prédilection à Londres ? Covent Garden ! Le coin est très vivant. De jour comme de nuit, il y a toujours quelque chose à voir ou à faire.

Ton trip culinaire londonien ? Charlotte Street abrite de nombreux restaurants japonais super sympas.
Roka a gagné un prix pour sa cuisine japonaise contemporaine. Le restaurant présente une cuisine ouverte typique japonaise, le mieux est d’y s’asseoir au bar.
-Un peu plus loin, Vagabond Wines est un très bon bar de dégustation. Ils ont une belle sélection de vins du monde entier à tester.
Bone Daddies  est un super endroit pour manger des ramen, toujours complet !
Comptoir Libanais est situé au coeur de Londres. Ils ont de très bons assortiments à partager.
Pour les gourmets à la recherche de nouveaux hotspots, je vous conseille de suivre le compte Instagram de londonfoodbabes.

Quel est ton côté très londonien ? Leur amour pour les petits déjeuners copieux. C’est mon repas préféré de la journée !

Ce que tu prends dans ta valise ? Quand je vais à Londres, j’emmène toujours un parapluie. Née en Belgique, je suis habituée au temps grisâtre, mais je pense que le climat pluvieux est le seul côté négatif de la ville !

Ce que tu ramènes ? Je ramène toujours un petit souvenir déniché dans un marché. Comme ce petit tableau de roses dessinées à la main qui était caché quelque part entre des livres dans une boutique de Portobello market.

Ton plus beau souvenir à Londres ? Plus jeune, lors d’un citytrip avec des amis, nous nous sommes rendus à Chinatown pour goûter du riz frit. La carte était en chinois, j’ai commandé sans le savoir ce qu’il y avait de plus épicé. Après quelques bouchées, ma bouche était littéralement en feu. J’ai commencé à me sentir nauséeuse, les larmes coulaient, j’ai dû m’allonger. La serveuse n’avait aucune idée de ce qui se passait mais le spectacle était hilarant et nous n’arrivions plus à nous arrêter de rire.

Ton truc anti jetlag en général ? Quand je sais que je vais faire un voyage de plusieurs heures, je m’assure toujours d’embarquer en étant extrêmement fatiguée. La plupart des gens ont tendance à partir reposés, j’essaye juste de faire l’inverse. De la sorte, je suis sûre de dormir une grande partie du trajet et d’arriver en forme. En plus, le temps passe plus vite quand on dort. J’ai investi dans un bon équipement de sommeil (un coussin d’avion, des boules Quies, des bas et un masque pour les yeux). Je bois beaucoup d’eau pour rester hydratée et de temps en temps, j’utilise un spray rafraichissant pour le visage afin de maintenir la peau hydratée.

Tes adresses ?
Portobello Market, un marché d’alimentation et d’antiquités. Un bel espace, des magasins de seconde main assez funs et de très bons snacks faits maison.
Tibits Un restaurant self-service dans le centre de Londres où se rendre à tout moment de la journée. Le prix dépend du poids de l’assiette. Tout est végétarien et le staff est vraiment sympa.
Pineapple Dance School  Mon école de danse préférée qui enseigne tous les jours vingt styles différents pour tous les niveaux. Parfait pour ceux qui veulent porter leur talent du dancefloor au niveau supérieur. On peut payer par cours.
Waterstones Piccadilly Une librairie de cinq étages avec un petit café et un coin lecture cosy où on peut facilement passer plusieurs heures à se perdre dans le monde des livres. Idéal pour un jour pluvieux.

Londres, Cityguide Louis Vuitton, en vente dans les boutiques Louis Vuitton. Application mobile à télécharger ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *