Le jardin de Marie Chantal Regout

Garden Mode

La propriétaire de la marque de prêt-à-porter Rue Blanche a façonné une propriété à son image : chic et nonchalante. Promenade avec Marie-Chantal Regout entre étang, verger et hortensias.

Par Marie Hocepied. Photos Oskar.

Quelle est l’histoire de ce jardin? Cela fait une vingtaine d’année que nous habitons les lieux. Avant nous logions dans une écurie située non loin d’ici et nous avions déjà à l’époque des vues sur ce jardin abandonné. On imaginait toutes les possibilités que le lieu pouvait offrir. C’est un peu comme un rêve devenu réalité…

Comment l’avez-vous imaginé? Pendant un an et demi, avant même d’y habiter nous avons commencé à défricher les parterres, les bosquets. Tout était caché : les branches des arbres descendaient jusqu’à la pelouse. Nous avons commencé par dégager les alentours de la maison. Nous lui avons redonné vie petit à petit, de nos petites mains en prenant notre temps. On a taillé la charmille. On a replanté le verger. Nous avons retrouvé de beaux restes aussi, comme l’allée de buis.  Notre souhait était de penser un jardin à l’anglaise. Autour de la maison, c’est assez net, assez structuré. Et plus loin, il y a un côté nonchalant.

Vous l’avez façonné à votre image? Oui je suis assez nature, sans prise de tête. J’aime les choses simples, je ne suis pas une personne sophistiquée.

Votre vie au jardin?  J’y fais un tour tous les jours. On fait en sorte que cela reste un plaisir que l’on ne soit pas trop esclave. On s’amuse à déjeuner à différents endroits: dans les graviers, dans la prairie, au bord de l’étang…  On essaie de profiter de tous les coins et recoins afin de jouir des points de vue différents.

Votre jardin est habité aussi… Nous avons deux ânesses, et aussi des canards et des oies sauvages. Et le héron. Tous ses animaux ont des prénoms. Un étang amène énormément de vies.

Peut-on affirmer que vous avez la main verte? Je pense oui. C’est venu avec l’endroit et la motivation. Enfant, j’ai toujours eu la chance de vivre dans un beau jardin, mon mari pas du tout. C’est moi qui l’ai amené là-dedans. Nos amis partaient en vacances sous le soleil pendant que nous, nous avions nos mains dans les ronces (rires). Aujourd’hui, nous avons l’une ou l’autre personne qui viennent nous aider, mais nous faisons ça tous ensemble.

Votre plus beau souvenir ici? Un dîner de famille sous la charmille. J’ai pu recevoir toute ma tribu: mes frères, mes soeurs, les enfants, les petits-enfants, les neveux, les nièces, nous avions dressé une énorme tablée avec ma maman la présidant. C’est un très beau souvenir, un moment heureux de partage.

Votre fleur et votre plante préférée? Le Delphinium bleu et la Gunnera Manicata.