Le casque d’Anne Valérie Hash

Mode

La créatrice parisienne (ex de la Haute Couture) semble prendre ses marques au sein de Comptoir des Cotonniers en signant aujourd’hui sa deuxième saison pour l’enseigne. Celle d’un printemps-été tendrement tiraillé entre un imprimé léger et un costume androgyne. De passage à Bruxelles, elle se raconte autour d’un seul et unique objet. Son fétiche, en somme.

Dessin Séverine Piette.

“Si je pouvais écouter de la musique 24h/24 je le ferais. Pour deux raisons : la première, je pense que la musique est une vraie source d’inspiration et une source d’évasion. La deuxième, c’est parce que j’aime danser. C’est quelque chose d’exceptionnel! On peut danser dans sa tête, dans son corps. Danser, c’est bouger, c’est vivre. J’ai choisis ce casque il y a deux ans ; j’en ai essayé beaucoup avant de me décider pour celui-ci. Pourquoi lui ? J’aime sa forme anatomique qui pourrait presque en faire un objet d’art. J’aime les matériaux utilisés, ses détails. J’aime la façon dont il m’isole, comme si j’étais sous l’eau. C’est un objet que je n’ai pas envie de quitter. J’y suis très attaché. Il est tout le temps dans mon sac. Et sur mes oreilles quand je voyage dans les transports en commun, mais aussi à la maison le soir quand tout le monde dort et que je ne peux pas faire de bruit. Mes goûts musicaux? J’aime vraiment tout! Que ce soit de la musique classique, du jazz, du disco… Mes playlists sont éclectiques avec des noms comme relax, danser, rêver, pleurer, … Ma dernière découverte musicale? Jeanne Added et sa chanson « Look at them ».”