Beauté

Le beauty case de Claire Laffut

white

Elle a 20 ans, vient de Moustier-Sur-Sambre mais dépose régulièrement ses valises à New York ou à Los Angeles. Très tôt, elle commence le piano, la danse et le théâtre. Elle dessine aussi depuis toujours. À cela est venu s’ajouter une aventure de mannequinat et maintenant des rêves de cinéma. Focus beauté sur la belle demoiselle.

Illustration Steve Jakobs.

Beauty addict ? Je ne pense pas mais j’aime la propreté et la beauté naturelle alors cela nécessite quelques produits d’entretiens.

Le produit dont tu ne sais pas te passer? L’huile de coco. Ça sent bon, c’est organique, c’est hydratant et on peut en mettre partout. On en prend un peu dans sa main et on la frictionne pour qu’elle fonde.

Ta routine beauté? Le matin je me nettoie le visage avec de l’eau à la fleur d’oranger et les dents avec du dentifrice. J’ai toujours détesté le dentifrice à la menthe ça pique, mais je prends sur moi 2 fois par jour. Si je vais courir alors j’attache mes cheveux plaqué très fort en arrière, j’ai l’impression que j’ai les idées plus claires. Ou alors ça doit être une habitude de danse classique. Je prends ensuite une douche que je finis sur la température glacée et j’applique de l’huile de coco pour m’hydrater. Question make-up, je mets du mascara et du rouge a lèvre bordeaux sur mes paupières. Si je dois sortir, j’aime porter un rouge à lèvres rouge très vif et mat, mais en fait ça m’ennuie très vite. Alors j’assombris mes yeux avec du noir et du brun. J’essaie parfois d’avoir les mains soignées avec du vernis rouge ou nude malgré qu’elles soient toujours pleine de peintures ou de traces de bic.

Tes beauty spots?  Aésop, Mario Badescu à NY, M.A.C ou la pharmacie.

Le produit que tu aimes voler à ton mec? Si j’en avais un, je lui volerais son parfum.

Ton parfum justement? J’ai longtemps porté Light Blue de Dolce & Gabbana mais là j’en ai marre. C’est un peu le vide pour le moment en matière de parfums alors je vole celui de mon papa, il me rassure. C’est dommage car j’aime les personnes qui ont une identité odorante. En général, je suis plus attirée vers les parfums pour homme. Un homme qui sent bon devient vite une obsession.

Un secret de grand-mère? C’est plutôt un secret de ma maman qui me conseille de toucher le moins possible à la peau de mon visage depuis mon plus jeune âge. Plus on utilise des produits sur la peau, plus la peau présente des problèmes et a soif de ces produits. Il faut avoir confiance et donner confiance à son corps, à sa remise en équilibre naturelle. Je crois en l’instinct de survie du corps. Le corps exprime ce qu’il ressent à l’intérieur vers l’extérieur.

Les aliments qui te font du bien ? Le gingembre crée une énergie qui me plait intérieurement. J’aime tous les fruits qui ne sont pas encore mûrs, je sais c’est étrange… Je prends souvent des « shots » pour l’immunité qui sont composés de raifort, echinacée, gingembre, citron, piment d’Espelette. Moi qui étais dans une phase de rejet de toutes les choses dites « vegan », je suis complètement plongée dedans à présent. On a tendance a déconsidérer les choses que l’on ne connait pas.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *