Mode, Verso

La bague sparadrap de Bernard Gavilan

bague-lenfant

Ce samedi se tient la 10ème (Youpi!) édition du concours Customisez-Moi mené de main de maître par le roi de la custo et de la fripe Bernard Gavilan himself. Confidences autour d’un seul et unique objet. Son fétiche, en somme.

Dessin Séverine Piette.

Le détournement me tient à coeur, cette bague sparadrap en argent symbolise cette idée. Isabelle Lenfant est une amie et quand elle a lancé cette collection, j’ai adoré tout de suite. Lors de mon déménagement de Gand vers Bruxelles, j’étais persuadé d’avoir perdu cette bague, c’est lors d’un rangement que je l’ai retrouvée dans un de mes beauty cases 70′. Elle ne me quitte que pour aller à la douche et pour dormir. Je ne dirai pas que c’est un cricri, mais j’apprécie le fait de la voir à mon doigt et les gens me font toujours beaucoup de compliments. Je suis attaché aux objets, j’ai du mal à jeter… par superstition, par mélancolie. Depuis le décès de ma mère il y a 3 ans, je garde le dernier flacon d’eau de Cologne espagnole qu’elle aimait. Je sais très bien qu’elle n’est plus là, mais cette eau de Cologne c’est un peu elle. Il y a bien longtemps, je collectionnais les babioles du genre : boules de cimetières, lampes années 70 aux longs abats-jours, petites mains en faience, tourne disque, les globes/maps Monde. La plupart ont étés vendus, le reste me sert de décors pour mes vitrines. Je chine depuis longtemps. Paradoxalement, le bordel me rend nerveux, mais je n’arrive jamais à être minimal. Le métier de fripier, c’est d’acheter des lots dont la moitié est pour la poubelle, alors pendant un instant c’est le chaos ! L’idée derrière Customisez-Moi, c’est de mettre en avant la créativité et le talent, que l’on soit issu ou pas des écoles de mode. C’est se dire que même si un vêtement est « fini » pour quelques raisons que se soit, il peut encore renaître grâce aux petites mains ingénieuses qui grouillent un peu partout.

Customisez-Moi, ce samedi 12 novembre 2016 à 20h00, @ Hotel BLOOM! Rue Royale 250 Koningsstraat.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *