Beauté, Verso

La bague de Lili Barbery-Coulon

Bague-lili barbery coulon recto verso magazine

Lili Barbery-Coulon a l’habitude de causer beauté pour « M », le magazine du Monde. Et de beaucoup d’autres choses sur son blog « Ma Récréation ». Le tout, ponctué par ses immanquables instas (#instagramquoi!). Une vraie bouffée d’air frais (parisien), à lire/suivre sans modération. Nous, nous lui avons demandé de se raconter autour d’un seul et unique objet. Son fétiche, en somme.

Dessin Séverine Piette.

« Je perds beaucoup les bijoux. C’est affreux, même ceux que j’aime éperdument. Un mois avant de me marier, je suis allée à Milan pour un voyage professionnel. J’ai retiré ma bague de fiançailles le matin à l’hôtel pour me laver les mains. Et je l’ai oubliée là sans m’en rendre compte. Evidemment, elle n’a jamais été retrouvée. Je rêve encore aujourd’hui que je la retrouve miraculeusement. Ça m’a complètement traumatisée. J’ai même fait refaire une bague à l’identique pour le jour J histoire que mon mari ne s’aperçoive pas que je ne portais pas sa bague. Mais avec les bijoux de Marie-Hélène de Taillac, il est impossible de créer une jumelle parfaitement identique. La taille de la pierre était différente, son éclat aussi, ce n’était plus « ma » bague.

Cet épisode m’a appris à me détacher complètement des objets. Au fond, ce qui comptait vraiment c’est que je me suis mariée avec l’homme dont j’étais amoureuse et qui continue d’éclairer mon quotidien. Etrangement, cette bague, sur ce dessin, que j’avais depuis quelques années, s’est hissée sur mon doigt et a progressivement remplacé ma bague de fiançailles. Je me la suis offerte pour mes 26 ans. Ma grand-mère m’avait donné un peu d’argent, mes copines aussi et j’ai rajouté ce qui manquait avec mes premières paies. Je l’adore. C’est une Topaze qui ressemble à une aigue marine (encore de Marie Hélène de Taillac) et chaque année, elle brille encore plus. Quand je ne la porte pas, je me sens nue, je la cherche. Et depuis, je dors avec un petit vide poche en porcelaine à côté de mon lit et je ne l’enlève jamais pour prendre ma douche ou me laver les mains. Elle m’accompagne partout. »

www.ma-recreation.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *