Kim monte le son

Mode

Kim Peers, mannequin, styliste et -aujourd’hui- double maman est aussi membre de Crimpers (avec Kris Delacourt et Jorg Strecker), un groupe de noise expérimental qui risque d’affoler votre grand-mère. Leur son hypnotique et intense fait déjà parler d’eux aux quatre coins de la Belgique. Propos échangés autour d’un bon brunch anversois, avant une séance mode dans les bois. Exclu.

Par Philippe Pourhashemi. Photos Petrovsky & Ramone.

Comment le groupe est-il né?

Kim: Nous avions l’habitude de jouer ensemble et avons déjà collaboré sur plusieurs projets musicaux. Le déclic est arrivé à la fin de ma première grossesse.

Poussée d’hormones?

Kim: Probablement. Je me sentais plus extravertie et avais moins peur de m’exprimer. L’opinion des autres n’avait plus d’importance.
Kris: Elle était déchaînée!
Kim: Non, pas du tout. (rires) Après l’accouchement, je me suis rendue compte qu’il fallait que je me concentre uniquement sur ce qui avait du sens pour moi. C’était très libérateur.
Jorg: Les gens qui connaissent Kim comme mannequin ou styliste photo sont souvent étonnés quand ils la voient sur scène. Nos morceaux sont courts, forts et agressifs. Elle dégage une énergie incroyable qui nous stimule.

Pourquoi s’orienter vers le noise?

Kim: J’avais l’impression que la musique actuelle devenait tellement molle et commerciale. On voulait un son dur et provocant, quelque chose de bruyant pour trancher avec la douceur ambiante. C’est cette énergie brute que j’essaie de retranscrire dans mes paroles, qui me viennent en tête de façon quasi inconsciente.
Jorg: On avait envie d’un groupe avec une chanteuse forte et charismatique. En mars 2012, Kim et moi avons joué live dans un festival à Ostende et Kris nous a rejoint pour créer le groupe. C’était très fluide dès le départ.

Qui fait quoi dans le groupe?

Kim: Je chante et j’écris les paroles.
Jorg: Je suis bassiste, joue de la guitare et compose les mélodies.
Kris: Je suis batteur, guitariste et travaille les morceaux avec Jorg.

Quel a été votre plus beau moment jusqu’à présent?

Kim: Quand nous avons fait la première partie du concert de Body/Head, le dernier groupe de Kim Gordon et Bill Nace. Je suis une grande fan de Sonic Youth et c’était tellement génial de la rencontrer et de jouer le même soir qu’elle. Elle était ouverte et accessible.
Jorg: On a joué 11 morceaux en 20 minutes.
Kris: Nous avons sorti ces titres en vinyl. C’était une édition limitée, et je crois qu’elle est déjà épuisée.
Kim: Kim Gordon nous a proposés de venir à New York pour faire un concert, j’espère que ça se concrétisera très vite.
Jorg: Nous ne sommes pas dans une optique commerciale où faire de l’argent est une motivation. On veut juste jouer avec des gens qu’on respecte et saisir les bonnes opportunités. L’essentiel, c’est qu’on s’amuse!

Kim, est-ce qu’il y a une différence entre faire le show d’un grand créateur et chanter sur scène? Ressens-tu la même émotion?

Kim: Oui, c’est différent. Quand on fait un défilé, on est plus passif et pas en contact direct avec les invités. Dès qu’on joue live sur scène, impossible de se cacher ou de faire semblant. J’aime bien cette confrontation avec le public.

Manteau Thierry Mugler Vintage, Sac “Madame” Delvaux, Pull Paule Ka

Manteau Guy Laroche Vintage

Mannequin: Kim Peers @ Dominique Models
Hair & Makeup: Vera Dierckx pour Laura Mercier et Kevin Murphy
Assistant photo : Romy Paula, Laura vander Wegen
Stylisme: Philippe Pourhashemi
Assistant styliste: Louis-Gabriel Nouchi
Assistante Hair & Makeup: Kim Theylaert
Remerciements à Jorg Strecker et Kris Delacourt