Edouard côté salle de bain

Bathroom Mode

On ne le présente plus. Et pourtant Edouard Vermeulen de la maison Natan est homme plutôt discret. Et chic qui plus est. Un détour exclusif par sa salle de bain en dit long sur cet homme qui a du chien.

Par Marie Hocepied.
Photos Filip Vanzieleghem.

Êtes-vous homme coquet ? Oui, cela coule de source quand on est dans le beau et dans le luxe. Il faut cependant d’abord soigner son âme et ensuite, soigner l’extérieur. C’est un respect pour soi et pour les autres. Idem pour mon appartement : je ne vais jamais laisser un pull non replié, un pantalon sur une chaise ou un lit complètement défait.

Pudique également ? Oui. Cela fait aussi probablement partie de mon éducation. Quand on est un homme réservé, on est un homme pudique. Et je suis quelqu’un de timide.

Et sportif ?  Tous les matins, je fais mon footing. L’énergie du matin, c’est l’énergie de la vie. Je fais une ballade, je prends un arbre dans mes bras pour essayer de canaliser les énergies au mieux. Quand je rentre, je me sens  éveillé.

Comment vouliez-vous votre salle de bain ? Je voulais qu’elle soit chic et confortable, comme dans les vieux et grands hôtels. La chose la plus importante c’est la lumière, ensuite sa hauteur et enfin ses matériaux. J’aime qu’il y aie une fenêtre, j’aime de la ventilation dans une pièce.

Combien de temps y passez-vous ? La douche, le rasage, le choix du vêtement : vingt minutes, montre en main. J’ai horreur de traîner. Je me suis d’ailleurs toujours demandé si le fait de ne pas vouloir traîner était un bien-être ou un mal-être…

Je me suis toujours demandé si le fait de ne pas vouloir traîner était un bien-être ou un mal-être…

Bain ou douche ? Exclusivement douche. Je n’ai jamais pris un bain ! Enfin si une seule fois, juste pour tester ma baignoire et savoir dans quel sens je me sens le mieux.

Des rituels beauté ? Je m’octroie un massage ayurvédique une fois par semaine chez moi. C’est mon luxe.

Pharmacie ou parfumerie ? Plutôt pharmacie.

Un ou des parfums ? Parfum de Loewe, que je porte depuis mes 20 ans. En été, j’ai bifurqué vers Route du Thé de Barney’s. J’aime les parfums qui ne se trouvent pas facilement car cela personnalise. Quand je me parfume, mes collaborateurs au bureau disent « Edouard est là ! ».

Une salle de bain d’hôtel dont vous rêvez encore ? Un hôtel à Positano, une salle de bain en contact avec l’extérieur et la nature.  Et comme je suis un grand adepte de la lumière… Mais une des plus belles pièces d’eau que j’ai vue dans un magazine, est celle de Jeanne Lanvin. Il s’agissait d’une salle de bain somptueuse en marbre jaune. Elle était à la fois très féminine et très art déco. Mythique !

Une adresse ? L’institut Aslan pour le soin et la relaxation. Ils utilisent tous les produits Environ.

Un produit ? Ysthéal de Avène. Un produit qui donne un éclat dans le visage.