De nature flâneuse…

Art News Travel

… c’est avec grand plaisir que nous avions accepté l’invitation de la Maison Hermès : flâner une journée à Londres. Et plus précisément à la Saatchy Gallery qui abritait en avril dernier son expositionWanderland. Depuis l’expo a plié bagages pour mieux revenir… à la source. À partir du 18 septembre, elle s’installera donc le long des Berges de la Seine à Paris. L’occasion de se remémorer ce parcours onirique un brin surréaliste fait d’humour et de poésie comme seule la Maison française en a le secret.

« Pour Hermès, la flânerie est une seconde nature et même, avouons-le, notre nature profonde », raconte le directeur artistique général Pierre-Alexis Dumas, lorsqu’il évoque le thème d’Hermès pour l’année 2015. Un constat comme un fil rouge tracé tout au long de ces onze salles ponctuées par une série d’installations et pensées par des artistes de différents horizons. Nous voilà baladés d’un square parisien à un café des objets oubliés (Un Birkin? À moi!), de quoi volontairement se perdre entre vélos raffinés, sacs de voyage racés, Kelly à la renverse, bottes en cuir, cannes personnalisées, parapluies, jeux de cartes… Des objets issus -entre autres- de la collection privée du fondateur Emile Hermès.

Qu’il fait bon de s’y promener, de s’y hasarder sans trop de hâte. De flâner (mais surtout de ne pas glander) en somme. À faire et à refaire (Iphone en poche) sans modération.

À défaut de s’accorder la balade, on peut la parcourir à travers les pages du livre “Dans l’œil du flâneur” signé Bruno Gaudichon et illustré par Emmanuel Pierre, aux éditions Actes Sud.

“Dans l’œil du flâneur”, (scénographiée par le designer Hubert Le Gall) du 18 septembre au 5 octobre 2015 sur les berges de Seine, Port de Solférino. Entrée libre de 11h à 19h, nocturne les jeudis jusqu’à 22h et toute la nuit du 3 au 4 octobre à l’occasion de la Nuit Blanche.
Réservation conseillée: www.hermes.com/dansloeilduflaneur 

M.H