Dans les casseroles de Tiany Kiriloff

Kitchen Mode

Adulée en Flandres et bien au delà de nos frontières, quand Tiany Kiriloff n’est pas dans un avion, elle est sur tous les fronts : blogueuse, rédactrice (Belmodo TV), égérie et maman. C’est dans le cadre de cette dernière fonction que la belle nous reçoit chez elle, dans une campagne non loin de Gand. Ce soir-là, elle arriva avec le potiron et se mit directement aux fourneaux.

Interview Marie Hocepied. Photo Oskar.

Tu cuisines depuis toujours? Oui, ça m’apaise terriblement ! Je peux être assez créative avec les restes du frigo. C’est surtout l’étape des courses que je n’aime pas !

Salé ou sucré? Une petite préférence pour le sucré, mais je suis moins bonne en pâtisserie. Je n’ai pas la patience requise. Il faut tout mesurer tandis que moi je fonctionne plutôt au feeling.

Ton pêché mignon? Du chocolat pur. Celui d’Elisa Kookt est à tomber.

Le truc rébarbatif? Les rognons, les abats en général.

Une hygiène alimentaire particulière? Je préfère consommer du vrai beurre ou du vrai sucre, rien de light ou d’allégé. Je mange moins de poisson qu’auparavant, je n’achète que du saumon bio par exemple. Mon mari et moi ne mangeons pas de viande la semaine. Pas de lait de vache, que du lait de soja ou d’amande ou de coco. Beaucoup de quinoa. Chaque semaine, nous commandons un panier de légumes bio. À chaque fois, c’est un peu la surprise. Je compose les menus en fonction de ce qu’il contient, c’est comme un challenge!

Une cuisine de prédilection? J’aime mélanger les influences. Je suis sensible à une cuisine proche de la nature. Je n’aime pas les choses trop travaillées ou raffinées. Dans ce sens, j’apprécie les recettes de Pascale Naessens, qui est très connue ici en Flandres.

Ce que l’on trouve toujours dans ton frigo? Du lait de coco, du beurre, des oeufs, des fruits surgelés pour faire des smoothies, des légumes pour faire des soupes ou des ratatouilles. Quand on achète bio, on achète moins et mieux.

Au menu ce soir? Un hachis parmentier composée d’une purée de potiron et de viande hachée.

Qui inviterais-tu à table pour déguster ce plat? Ma famille, mes amis et… un bon verre de vin.

Tes 5 adresses food à Gand ? 

Superette, un lieu comme à New York et c’est simplement délicieux!
Martino’s, pour les meilleurs burgers de la ville.
Publiek, top cuisine!
Gomez, une nouvelle adresse avec une carte de “tapas”
Balls&Glory, l’adresse parfaite pour déjeuner avec les enfants, leurs boulettes de viande sont extra!

Ingrédients 

1 potiron moyen, 500gr de viande hachée, 2 oignons, de l’origan, du beurre bio, un peu de chèvre ou de gruyère.

Recette

Découpez le potiron en cubes, faites bouillir les morceaux pour ensuite les mixer en une purée onctueuse à l’aide d’une ou deux noisettes de beurre. Faites revenir les oignons dans un peu d’huile, y ajouter le haché en le rendant le plus petit possible, ajoutez des épices comme de l’origan, du sel, du poivre. Dans un plat à gratin, disposez une couche de viande, une couche de purée, une couche de fromage (chèvre ou gruyère) et laissez légèrement griller dans le four. À table!